Saison 2017-2018

ACTUALITÉS

Berrichonne - US Orléans

Point presse avec Jean-Luc VASSEUR

« Il y a un objectif de continuer sur la même dynamique et puis pourquoi pas, de finir l’année civile sans perdre. De plus c’est un derby, c’est toujours des matchs particuliers et les derbys ça se remporte."
"Ça sera un dispositif très juste, on a à faire à une équipe qui n’était pas très bien et qui vient de remporter un match important pour elle. Cette équipe se remet un peu en confiance après2 absences de marque ZIANI et N’GOMA, qui feront leur retour pour le match demain."
"C’est une équipe qui va arriver ici avec certainement rien à perdre, je pense qu’ils avaient pour objectif de casser cette dynamique négative et ils l’ont bien fait face au GFC Ajaccio mardi. Ils vont sûrement venir chez nous et jouer sans freins en sachant que ce match est un bonus pour eux, il faudra donc être très vigilant sur cet aspect. On va devoir continuer ce qu’on fait à Gaston Petit en essayant de faire le nécessaire pour ne pas perdre et de l’emporter s’il le faut."


"La Domino’s Ligue 2 est complétement ouverte et il faut être vigilant. On a plutôt tendance à réussir face aux équipes qui sont devant nous au classement et être en difficulté avec les équipes qui sont derrière. Cependant, on ne s’améliore peut-être pas aussi vite que l’on ne l' espèrerait, mais pour l’instant je trouve que c’est pas mal. On a montré à Auxerre que l’on était capable de battre une équipe qui est derrière nous et on a battu Tours il n’y a pas très longtemps. On remarque qu’il y a des petites choses qui s’améliorent sur le plan émotionnel et sur l’état d’esprit, il faut surtout continuer ainsi et bien finir cette année civile."


"On s’est complétement adapté à l’effectif, au talent du moment et c’est pour ça que l’on joue dans un système bien particulier que j’expérimente pour ma part, mais qui est intéressant car les joueurs se retrouvent. Néanmoins, pour faire un bon match il faut 2 équipes et si vous avez une équipe qui adopte un style très défensif et nous laisse très peu d’espace c’est un peu plus compliqué. Je ne pense pas que l’on soit une équipe qui ferme le jeu même avec notre dispositif actuel, au contraire. On est justement peut-être plus à l’aise à l’extérieur parce que les équipes s’ouvrent et sont forcément obligées de faire le jeu et nous à ce moment-là, on propose des choses intéressantes. Je pense qu’Orléans va chercher à plutôt bien défendre et à essayer de nous contrer, donc c’est à nous de ne pas tomber dans le piège et d’offrir des solutions pour pouvoir briser leur ligne défensive."


"Leur trio d’attaque GOMIS, N’GOMA et PERRIN est de bonne qualité, et le milieu de terrain est certainement leur point fort avec POHA, BOUBY et ZIANI. C’est un peu le cœur de leur jeu et je pense que la clé du match sera certainement de gérer ce milieu de terrain.
Malgré tout, on a quand même un pouvoir offensif et un impact pas seulement athlétique, mais on se projette plus vers l’avant et aujourd’hui on joue dans un dispositif très particulier et les équipes ont du mal à nous contrer. On a pu le voir face à Auxerre, ils ont dû changer de système et ça prouve bien qu’il y a une problématique que nos adversaires n’arrivent pas à combler. Il y a surtout une animation, des repères dans lesquelles les joueurs se retrouvent et se sentent de plus en plus forts. On va donc avancer comme ça et le jour où l’on devra modifier notre dispositif, ça sera parce que l’on sera bien meilleur dans un autre système, mais pour l’instant on reste comme ça et on verra si ça porte ces fruits."


"S’il y a besoin d’aller chercher plus et mieux alors on ira, je fais avec la qualité de l’effectif et je pense qu’aujourd’hui si on a 27 points, c’est qu’on les a mérités. Je vois plutôt les points qu’on a perdu, mais il faut toujours rester positif il y a encore un match à jouer. On ne doit pas se reposer sur nos lauriers parce qu’il y aura une deuxième partie de championnat qui sera complétement différente. Les équipes vont se connaitre et on aura une bonne période d’hiver où la profondeur des bancs va jouer. On a des belles équipes qui sont devant, à nous d’utiliser la qualité de notre effectif et de trouver une régularité.
On a misé aussi sur de la prévention et on répond parfaitement à ce critère, aujourd’hui on a un ratio de blessés vraiment minime. Bien sûr on a des blessures que l’on ne peut pas éviter donc l’idée c’est plutôt de tendre vers le qualitatif plutôt que le quantitatif et de justement travailler sur un minimum de blessés. »

Le Groupe des 18

A noter les indisponibilités de Fallou NIANG et de Mouez HASSEN ainsi que les suspensions de Opa SANGANTE et Grégory BOURILLON

 

Berrichonne - US Orléans

Point presse avec Jean-Luc VASSEUR

« Il y a un objectif de continuer sur la même dynamique et puis pourquoi pas, de finir l’année civile sans perdre. De plus c’est un derby, c’est toujours des matchs particuliers et les derbys ça se remporte."
"Ça sera un dispositif très juste, on a à faire à une équipe qui n’était pas très bien et qui vient de remporter un match important pour elle. Cette équipe se remet un peu en confiance après2 absences de marque ZIANI et N’GOMA, qui feront leur retour pour le match demain."
"C’est une équipe qui va arriver ici avec certainement rien à perdre, je pense qu’ils avaient pour objectif de casser cette dynamique négative et ils l’ont bien fait face au GFC Ajaccio mardi. Ils vont sûrement venir chez nous et jouer sans freins en sachant que ce match est un bonus pour eux, il faudra donc être très vigilant sur cet aspect. On va devoir continuer ce qu’on fait à Gaston Petit en essayant de faire le nécessaire pour ne pas perdre et de l’emporter s’il le faut."


"La Domino’s Ligue 2 est complétement ouverte et il faut être vigilant. On a plutôt tendance à réussir face aux équipes qui sont devant nous au classement et être en difficulté avec les équipes qui sont derrière. Cependant, on ne s’améliore peut-être pas aussi vite que l’on ne l' espèrerait, mais pour l’instant je trouve que c’est pas mal. On a montré à Auxerre que l’on était capable de battre une équipe qui est derrière nous et on a battu Tours il n’y a pas très longtemps. On remarque qu’il y a des petites choses qui s’améliorent sur le plan émotionnel et sur l’état d’esprit, il faut surtout continuer ainsi et bien finir cette année civile."


"On s’est complétement adapté à l’effectif, au talent du moment et c’est pour ça que l’on joue dans un système bien particulier que j’expérimente pour ma part, mais qui est intéressant car les joueurs se retrouvent. Néanmoins, pour faire un bon match il faut 2 équipes et si vous avez une équipe qui adopte un style très défensif et nous laisse très peu d’espace c’est un peu plus compliqué. Je ne pense pas que l’on soit une équipe qui ferme le jeu même avec notre dispositif actuel, au contraire. On est justement peut-être plus à l’aise à l’extérieur parce que les équipes s’ouvrent et sont forcément obligées de faire le jeu et nous à ce moment-là, on propose des choses intéressantes. Je pense qu’Orléans va chercher à plutôt bien défendre et à essayer de nous contrer, donc c’est à nous de ne pas tomber dans le piège et d’offrir des solutions pour pouvoir briser leur ligne défensive."


"Leur trio d’attaque GOMIS, N’GOMA et PERRIN est de bonne qualité, et le milieu de terrain est certainement leur point fort avec POHA, BOUBY et ZIANI. C’est un peu le cœur de leur jeu et je pense que la clé du match sera certainement de gérer ce milieu de terrain.
Malgré tout, on a quand même un pouvoir offensif et un impact pas seulement athlétique, mais on se projette plus vers l’avant et aujourd’hui on joue dans un dispositif très particulier et les équipes ont du mal à nous contrer. On a pu le voir face à Auxerre, ils ont dû changer de système et ça prouve bien qu’il y a une problématique que nos adversaires n’arrivent pas à combler. Il y a surtout une animation, des repères dans lesquelles les joueurs se retrouvent et se sentent de plus en plus forts. On va donc avancer comme ça et le jour où l’on devra modifier notre dispositif, ça sera parce que l’on sera bien meilleur dans un autre système, mais pour l’instant on reste comme ça et on verra si ça porte ces fruits."


"S’il y a besoin d’aller chercher plus et mieux alors on ira, je fais avec la qualité de l’effectif et je pense qu’aujourd’hui si on a 27 points, c’est qu’on les a mérités. Je vois plutôt les points qu’on a perdu, mais il faut toujours rester positif il y a encore un match à jouer. On ne doit pas se reposer sur nos lauriers parce qu’il y aura une deuxième partie de championnat qui sera complétement différente. Les équipes vont se connaitre et on aura une bonne période d’hiver où la profondeur des bancs va jouer. On a des belles équipes qui sont devant, à nous d’utiliser la qualité de notre effectif et de trouver une régularité.
On a misé aussi sur de la prévention et on répond parfaitement à ce critère, aujourd’hui on a un ratio de blessés vraiment minime. Bien sûr on a des blessures que l’on ne peut pas éviter donc l’idée c’est plutôt de tendre vers le qualitatif plutôt que le quantitatif et de justement travailler sur un minimum de blessés. »

Le Groupe des 18

A noter les indisponibilités de Fallou NIANG et de Mouez HASSEN ainsi que les suspensions de Opa SANGANTE et Grégory BOURILLON

 

Voir saison précédente