Saison 2017-2018

ACTUALITÉS

Berrichonne 5 - SO Cholet 3

Point presse

Nicolas LE BELLEC entraineur SO Cholet

"A mon goût on a vu trop de buts, on a fait des cadeaux avant l'heure. Il y a le pénalty qui est un fait important, si on marque là je pense que ça peut-être difficile pour eux c'est peut être le tournant du match, après il y a un corner pour nous où l'on se comprend pas on se fait contrer et on prend un but la-dessus et le dernier but on a le ballon on le perd dans l'axe, on veut essayer quelque chose de difficile et puis derrière il y a des conséquences.
Félicitation à l'adversaire et je crois qu'on peut s'en prendre qu'à nous même parce que malgré la qualité de ce qu'on a proposé on leur a donner les armes pour se faire battre."

Jean-Luc VASSEUR entraineur de La Berrichonne


"Match ouvert, match de coupe, beaucoup de buts mais match à péripétie. La formule à 4 derrières ne me permet pas non plus d'être pleinement confiant pour le futur mais la Coupe de France nous permet de pour voir le retravailler, il y a des choses positives et négatives. Le positif c'est 5 buts mais le négatif c'est 3 buts encaissés donc content d'être passé en 32e parce que l'on va certainement passer à un autre niveau avec la Ligue 1 Conforama qui rentre dans la compétition. C'est ce que je disais à mes joueurs, c'est d'être plus determiné, motivé et puis à nous aussi d'espérer de pourquoi tomber sur une équipe qui joue à l'echelle supérieur pour rêver et prendre du plaisir.
On est dans la continuité de ce qu'on fait depuis quelques temps aussi et c'est la mailleur façon de préparer ce match d'Auxerre surtout que c'était le 3ematchs de la semaine."

Yann MABELLA

"On a fait le travail ce soir, on le sait tous que le plus important c'est la qualification et comme le coach nous a dit, il fallait qu'on mette la pression face aux équipes comme Cholet qui est performante en contre et on sait que les matchs de coupe ont souvent des scénarios un peu spéciaux.
On sait que en ce moment on peine un peu à marquer, on sort d'un match nul comtre le Paris FC et marquer ce soir c'est bon pour le moral et pour la suite."

Louis SOUCHAUD

"Ca n'a pas été facile, si on doit mettre 5 buts à chaque fois pour se qualifier ça va être dur. Il y avait un bonne adversaire en face, nos attaquants ont été très bon.
C'est vrai que j'arrête le pénalty, je pense que si ils le marquent ça change tout, si ils avaient mené au score je pense que ça aurait été très compliqué donc tant mieux je suis content de l'avoir arrêté, ça fait du bien pour la confiance."

 

---------------------------------

 

Fin du match La Berri se qualifie en 32ème de finale 5-3 face à une vaillante équipe de Cholet
Buts pour la Berri : Barthelmé - Mandanne (3) - Mabella

Retour sur le point presse à venir

Les autres résultats de Coupe de France

-----

A la mi-temps Berrichonne 2 - Cholet 2

Le 11 de départ :

 

------------------------------------------------

 

Le groupe :

 

------------------------------------------------

 

Point presse avec Jean-Luc VASSEUR le 01/12 avant le match de Coupe de France face à Cholet :

"Ce match face à Cholet reste un match piège et on verra si on l’a bien abordé ou pas à la fin du match. En face, on a un effectif qui est pratiquement professionnel, quand on regarde l’état de service de certains et on a des joueurs comme Guillaume RIPPERT et Diego GOMEZ avec plus de 200 matchs professionnels. C’est une équipe avec une belle expérience, redoutable à l’extérieur puisqu’elle affiche aujourd’hui sur ses matchs en National 6 victoires et 2 matchs nuls donc invaincue. Elle vient forcément ici pour faire quelque chose, c’est une équipe qui n’a rien à perdre et qui va certainement jouer sur ce qu’elle sait bien faire à savoir bien défendre, très bas et puis contrer. A nous d’être prévenant face à ça et de faire le nécessaire pour se qualifier parce qu’on joue à domicile et on se le doit, pour ne pas tomber dans ce piège.

Après la séance d’entrainement on va voir l’état de forme des joueurs car à la différence de Cholet, on est déjà sur notre 3ème match cette semaine donc il y aura cette notion de fraicheur aussi à prendre en compte et on verra qui nous allons aligner, mais on devra les prévenir sur la dangerosité de ce match.

On prépare tous nos matchs. Contre Avoine c’était la même chose avec le peu d’images qu’on avait, on a su travailler donc on se prépare exactement de la même manière sauf que l’on a eu ces 3 matchs et on doit enchainer, récupérer à la fois et travailler pour le futur match. On a ce devoir de vouloir se qualifier parce qu’on veut aller en 32ème et ça nous offre des opportunités à nous et à nos supporters, de pouvoir toucher une équipe de Ligue 1 Conforama et ça va nous permettre dans le travail de cette année, d’aller pouvoir se frotter à des équipes de plus haut niveau. Je pense qu’il faudra être à 100% pour ce match et se dire que justement, ces premiers tours sont toujours très délicats. On l’a vu à Avoine, on est tombé sur équipe qui a très bien joué pendant 120 minutes et là on s’attend pratiquement à la même chose donc difficile à jouer, mais à nous d’avoir un peu plus de hauteur et de faire les bons choix et les bons gestes.

On joue toujours pour gagner un match, pour marquer des buts, après on ne fait pas n’importe quoi non plus, on ne part pas « la fleur au fusil » bien au contraire. En France, on développe très bien ce jeu défensif, de contre qui est assez redoutable, mais qui offre certes un peu moins de spectacle donc il faut connaitre ces moyens et ne pas se jeter dans la gueule du loup. Lors du dernier match en championnat face au Paris FC c’était aussi un piège, on l’a évité, on aurait pu remporter ce match, là encore une fois ça va être un autre piège face à une équipe qui sait très bien jouer ce style de jeu et qui se retrouve dans la peau de « l’outsider », donc elle sera vraiment à l’aise dans cette situation.

Nous jouons avec nos forces, nos qualités et je trouve que l’équipe a fait beaucoup de progrès et elle en fera encore plus à la fin de saison et on s’inscrit dans le temps."    

A noter les blessures de Fallou NIANG et Saïd BENRAHMA

------------------

Pour ce 8ème Tour de Coupe de France, la Berrichonne reçoit le Club du SO Cholet, promu en National pour cette saison et actuellement 3ème au classement général.

Découvrez le club du SO CHOLET

Le match aura lieu à Gaston Petit à 16h. Une seule tribune sera ouverte - la Tribune Châteauroux Métropole - dès 14h30

A noter que la Berrichonne s'est associée avec la FFF à l'opération TELETHON et 1€ sera versé à l'AFM pour chaque billet vendu.

Suivre tous les résultats des matchs de ce 8ème tour

Berrichonne 5 - SO Cholet 3

Point presse

Nicolas LE BELLEC entraineur SO Cholet

"A mon goût on a vu trop de buts, on a fait des cadeaux avant l'heure. Il y a le pénalty qui est un fait important, si on marque là je pense que ça peut-être difficile pour eux c'est peut être le tournant du match, après il y a un corner pour nous où l'on se comprend pas on se fait contrer et on prend un but la-dessus et le dernier but on a le ballon on le perd dans l'axe, on veut essayer quelque chose de difficile et puis derrière il y a des conséquences.
Félicitation à l'adversaire et je crois qu'on peut s'en prendre qu'à nous même parce que malgré la qualité de ce qu'on a proposé on leur a donner les armes pour se faire battre."

Jean-Luc VASSEUR entraineur de La Berrichonne


"Match ouvert, match de coupe, beaucoup de buts mais match à péripétie. La formule à 4 derrières ne me permet pas non plus d'être pleinement confiant pour le futur mais la Coupe de France nous permet de pour voir le retravailler, il y a des choses positives et négatives. Le positif c'est 5 buts mais le négatif c'est 3 buts encaissés donc content d'être passé en 32e parce que l'on va certainement passer à un autre niveau avec la Ligue 1 Conforama qui rentre dans la compétition. C'est ce que je disais à mes joueurs, c'est d'être plus determiné, motivé et puis à nous aussi d'espérer de pourquoi tomber sur une équipe qui joue à l'echelle supérieur pour rêver et prendre du plaisir.
On est dans la continuité de ce qu'on fait depuis quelques temps aussi et c'est la mailleur façon de préparer ce match d'Auxerre surtout que c'était le 3ematchs de la semaine."

Yann MABELLA

"On a fait le travail ce soir, on le sait tous que le plus important c'est la qualification et comme le coach nous a dit, il fallait qu'on mette la pression face aux équipes comme Cholet qui est performante en contre et on sait que les matchs de coupe ont souvent des scénarios un peu spéciaux.
On sait que en ce moment on peine un peu à marquer, on sort d'un match nul comtre le Paris FC et marquer ce soir c'est bon pour le moral et pour la suite."

Louis SOUCHAUD

"Ca n'a pas été facile, si on doit mettre 5 buts à chaque fois pour se qualifier ça va être dur. Il y avait un bonne adversaire en face, nos attaquants ont été très bon.
C'est vrai que j'arrête le pénalty, je pense que si ils le marquent ça change tout, si ils avaient mené au score je pense que ça aurait été très compliqué donc tant mieux je suis content de l'avoir arrêté, ça fait du bien pour la confiance."

 

---------------------------------

 

Fin du match La Berri se qualifie en 32ème de finale 5-3 face à une vaillante équipe de Cholet
Buts pour la Berri : Barthelmé - Mandanne (3) - Mabella

Retour sur le point presse à venir

Les autres résultats de Coupe de France

-----

A la mi-temps Berrichonne 2 - Cholet 2

Le 11 de départ :

 

------------------------------------------------

 

Le groupe :

 

------------------------------------------------

 

Point presse avec Jean-Luc VASSEUR le 01/12 avant le match de Coupe de France face à Cholet :

"Ce match face à Cholet reste un match piège et on verra si on l’a bien abordé ou pas à la fin du match. En face, on a un effectif qui est pratiquement professionnel, quand on regarde l’état de service de certains et on a des joueurs comme Guillaume RIPPERT et Diego GOMEZ avec plus de 200 matchs professionnels. C’est une équipe avec une belle expérience, redoutable à l’extérieur puisqu’elle affiche aujourd’hui sur ses matchs en National 6 victoires et 2 matchs nuls donc invaincue. Elle vient forcément ici pour faire quelque chose, c’est une équipe qui n’a rien à perdre et qui va certainement jouer sur ce qu’elle sait bien faire à savoir bien défendre, très bas et puis contrer. A nous d’être prévenant face à ça et de faire le nécessaire pour se qualifier parce qu’on joue à domicile et on se le doit, pour ne pas tomber dans ce piège.

Après la séance d’entrainement on va voir l’état de forme des joueurs car à la différence de Cholet, on est déjà sur notre 3ème match cette semaine donc il y aura cette notion de fraicheur aussi à prendre en compte et on verra qui nous allons aligner, mais on devra les prévenir sur la dangerosité de ce match.

On prépare tous nos matchs. Contre Avoine c’était la même chose avec le peu d’images qu’on avait, on a su travailler donc on se prépare exactement de la même manière sauf que l’on a eu ces 3 matchs et on doit enchainer, récupérer à la fois et travailler pour le futur match. On a ce devoir de vouloir se qualifier parce qu’on veut aller en 32ème et ça nous offre des opportunités à nous et à nos supporters, de pouvoir toucher une équipe de Ligue 1 Conforama et ça va nous permettre dans le travail de cette année, d’aller pouvoir se frotter à des équipes de plus haut niveau. Je pense qu’il faudra être à 100% pour ce match et se dire que justement, ces premiers tours sont toujours très délicats. On l’a vu à Avoine, on est tombé sur équipe qui a très bien joué pendant 120 minutes et là on s’attend pratiquement à la même chose donc difficile à jouer, mais à nous d’avoir un peu plus de hauteur et de faire les bons choix et les bons gestes.

On joue toujours pour gagner un match, pour marquer des buts, après on ne fait pas n’importe quoi non plus, on ne part pas « la fleur au fusil » bien au contraire. En France, on développe très bien ce jeu défensif, de contre qui est assez redoutable, mais qui offre certes un peu moins de spectacle donc il faut connaitre ces moyens et ne pas se jeter dans la gueule du loup. Lors du dernier match en championnat face au Paris FC c’était aussi un piège, on l’a évité, on aurait pu remporter ce match, là encore une fois ça va être un autre piège face à une équipe qui sait très bien jouer ce style de jeu et qui se retrouve dans la peau de « l’outsider », donc elle sera vraiment à l’aise dans cette situation.

Nous jouons avec nos forces, nos qualités et je trouve que l’équipe a fait beaucoup de progrès et elle en fera encore plus à la fin de saison et on s’inscrit dans le temps."    

A noter les blessures de Fallou NIANG et Saïd BENRAHMA

------------------

Pour ce 8ème Tour de Coupe de France, la Berrichonne reçoit le Club du SO Cholet, promu en National pour cette saison et actuellement 3ème au classement général.

Découvrez le club du SO CHOLET

Le match aura lieu à Gaston Petit à 16h. Une seule tribune sera ouverte - la Tribune Châteauroux Métropole - dès 14h30

A noter que la Berrichonne s'est associée avec la FFF à l'opération TELETHON et 1€ sera versé à l'AFM pour chaque billet vendu.

Suivre tous les résultats des matchs de ce 8ème tour

Voir saison précédente