Dossier de Match

Interview de Jean-Philippe Mateta

"Jean Philippe, tu as rejoint le HAC à l'intersaison dans le cadre d'un prêt, tes 3 buts avec la Berri il y a un plus d'un an dans le stade Océane ont ils influencé ton choix de jouer dans ce stade ?"

Non, pas vraiment, j avais plusieurs opportunités mais c'est le discours du coach Oswald Tanchot qui a été important, et qui a influencé mon choix de rejoindre ce club ambitieux.

"Tu as quitté Chateauroux en début de saison dernière, néanmoins tu as aussi contribué à l'obtention du titre de Champion en participant à des matchs importants, es tu toujours en contact avec tes anciens coéquipiers ?"

Oui bien sûr, j ai gardé de très bons souvenirs de la Berri, et suis toujours en relation avec mes anciens partenaires, en particulier avec Cheick Traoré qui est vraiment mon "pote", nous nous appelons sans cesse, avant, après les matchs, dès notre premier entraînement nous avons tout de suite connecté. Et puis, il y aussi, quelqu'un qui est très important dans un autre registre, c est Kevin Das Neves, chez qui j' ai habité à Châteauroux, c'est pour moi comme un "grand Frère " qui est de précieux conseils et qui m'apporte son expérience.

"Depuis le début de saison, tes performances sont sur un rythme aussi élevé qu' à la Berri en National, avec déjà 4 buts en 8 matchs soit un but toutes les 75 minutes...ce sont des statistiques impressionnantes, comment abordes tu le match de vendredi ?"

Ce sera un match avec un peu de pression, mais cela reste malgré tout un match comme un autre, que nous souhaitons gagner devant notre public, même si ce sera aussi l'occasion de revoir avec plaisir mes anciens coéquipiers avant, et après le match....

Merci Jean Philippe de nous avoir accordé quelques instants pour le site de la Berri.

------------------

Denys BAIN
                              né le 2/07/1993

Défenseur Central
135 matchs professionnels

Au HAVRE depuis Juillet 2015

Denys BAIN : un cadre du HAC

Denys, tu as attaqué ta 3ème saison au HAC et à 24 ans, tu fais figure de cadre dans cette équipe où tu es parfois capitaine, comment analyses-tu ton nouveau rôle ?

C’est vrai qu’au fil du temps mon rôle a évolué, à Châteauroux j’étais l’un des jeunes issus du Centre au côté d’anciens joueurs, aujourd’hui je suis expérimenté et certains sont désormais plus jeunes que moi. Dans ce contexte, par rapport à mon jeu, mon positionnement, je prends plus de responsabilité, je conseille aussi, mais avant tout j’ai un devoir d’exemplarité sur et en dehors du terrain.

Au Havre, vous êtes cette année 4 joueurs (Mana DEMBELE, J.Philippe MATETA, Baba TRAORE et toi) à avoir été formés au Centre de Formation de la Berri, vous évoquez parfois ensemble cette période ?

Oui, effectivement c’est assez particulier comme situation et il ne se passe pas une journée sans que nous ne parlions de cette époque. C’est vrai que ce fut des périodes importantes pour nous tous, nous sommes arrivés jeunes et avons joué plusieurs années à Châteauroux. Cela nous fait sans doute du bien d’évoquer ces moments, et ce même si nous y avons été à des périodes différentes avec des coachs et des dirigeants différents.

Vendredi, c’est donc les retrouvailles avec la Berri, comment abordes tu ce match ?

Nous savons que ce sera un match compliqué, mais nous avons besoin de renouer avec la victoire car nous avons déjà perdu 4 matchs à l’extérieur, nous devons donc commencer par effacer notre défaite de Samedi pour se rapprocher du haut de tableau.

Merci Denys pour cet entretien

---------------------------------------

Avant LE HAVRE / BERRICHONNE, rencontre Baba / Cheick TRAORE

&

Dans la fratrie des TRAORE, ils sont 3 à pratiquer le football : Baba, l’aîné (24 ans), issu du Centre de Formation de la Berrichonne, Cheick (22 ans) joueur de la Berrichonne et Moussa (18 ans), joueur à Saint Denis. Si les 2 premiers sont footballeurs professionnels, le 3ème nourrit l’espoir de rejoindre ses 2 aînés.

A noter une particularité chez les TRAORE, le fait d’avoir découvert le niveau professionnel après être passé par le Championnat National.

Baba, après la Berrichonne ira rejoindre le POIRE SUR VIE avant d’évoluer à BOURG en BRESSE, AUXERRE et aujourd’hui LE HAVRE, alors que Cheick après sa formation à CAEN ira rejoindre AVRANCHES en National où Jérôme LEROY le découvrira pour lui proposer de rejoindre la BERRI. Son grand frère lui conseillera d’ailleurs de s’engager avec son club formateur car même s’il na pas percé avec les "Bleu et Rouge", il ne garde que de bons souvenirs de son passage au Centre et de nombreux amis avec qui il est toujours en contact.

Ce sont donc 2 frères au parcours similaire qui pourraient se retrouver sur la pelouse du stade Océane où selon Baba « Cheick est plus explosif et plus puissant que moi » alors que selon Cheick « Baba est beaucoup plus rapide que moi ».

Un match qui pourrait donc voir un couloir animé avec Baba arrière gauche qui trouvera  sur sa route un Cheick arrière droit ! Plutôt marrant selon eux !

Quoi qu’il en soit, les 2 garçons sont unanimes, ils veulent avancer, prendre du plaisir comme ils le disent comme quand ils étaient tout gamins dans leur quartier. Chacun défendra les couleurs de son équipe pendant la rencontre, avant de se retrouver comme une vraie famille.